Newsletter : septembre octobre 2018
Chers acteurs des initiatives rurales,
 
Voici la nouvelle newsletter de Relier !
 

Au sommaire :

- Retour sur la dernière AG de Relier à Lodève
- Rencontres tiers lieux :  quelques photos  en attendant les actes...
- Pétition pour le maintien de formations à l'installation agricole
- Agenda
 
 
Charlotte Guigou et Raphaël Jourjon
 
 

[Rencontres]

Tiers Lieux sans but lucratif

« Des espaces de transformation économique et sociale ? »

Plus de 110 personnes se sont retrouvées du 11 au 13 juillet à la Distillerie de Lodève pour ces rencontres. Les participants ont pu confronter leurs expériences et conceptions des tiers lieux lors de 2 plénières et 8 ateliers thématiques. Chacun.e est reparti avec de nouvelles idées et questions pour faire vivre et évoluer ses projets.

Quelques photos en attendant le dossier des actes qui paraîtra fin octobre dans la revue Transrural Initiatives... Pour accéder à la présentation du dossier et effectuer une précommande du numéro de la revue à tarif préférentiel (avant le 26 octobre), suivre ce lien. Le dossier sera envoyé gratuitement aux participants de la rencontre.

Assemblée Générale

14 juillet 2018

 

L'AG 2018 de Relier s'est tenue à Lodève, dans l'Hérault, au sortir des rencontres sur les tiers lieux. Nous étions une vingtaine pour faire le point sur l'année écoulée, la situation et les perspectives de l'association.

 

Pour en savoir plus, vous trouverez ici le compte-rendu de l'AG, les comptes détaillés et le rapport d'activité  2017, en chiffres et en images...

Signez et relayez la pétition

lancée par le réseau InPACT et la Confédération paysanne !

Le fonds de formation VIVÉA est sur le point de se désengager de la prise en charge des formations à l’émergence de projets, ainsi que des formations techniques, permettant d'accompagner de futur·e·s candidat·e·s à l'Installation en agriculture.

Nous interpellons VIVÉA et les pouvoirs publics car (...) ces dispositifs ont maintes fois démontré leur utilité sociale et professionnelle, aussi bien sur le plan de l’installation de nouvelles et nouveaux paysan·ne·s que sur celui de la pérennisation de fermes déjà existantes.

Si rien ne change, à partir du 1er janvier 2019, les futur-e-s paysan-ne-s ne pourront plus accéder à la transmission des savoirs et savoirs faire en agroécologie paysanne. C’est pourtant la base.

> SIGNEZ LA PÉTITION PAR ICI !

 

Rencontres-formation du Réseau des Crefad "Intentions politiques et actes économiques : frictions et réalités" accueillies par l’association URQR (Université Rurale Quercy Rouergue) et le café les Hauts-Parleurs

Jeudi 22 novembre au samedi 24 novembre, à Villefranche de Rouergue (12)

Plaquette et inscriptions ici

 

Séminaire LEADER avec l'Association Nationale Nouvelles Ruralités (ANNR): Services à la population en milieu rural : quelles nouvelles formes de présence et de mutualisation ?

5 au 7 novembre à La Rochelle

Programme et inscriptions

 

Rencontres "Pauvreté et précarité en rural : des clefs pour comprendre et agir"

organisées par Cap Rural, le réseau rural Auvergne-Rhône-Alpes, le Laboratoire d'études rurales - Université Lyon 2 et la Mission régionale d'information sur l'exclusion.

23 novembre 2018 - Marcoux (42)

en savoir plus

~ Nous soutenir (cliquez) ~

C’est faire partie d’un réseau national d’éducation populaire qui crée du lien et des solidarités entre des initiatives locales au sein des espaces ruraux.
 
C’est soutenir des démarches pour des campagnes vivantes, mouvantes et inventives, tout en considérant les pratiques et savoirs locaux.
 
C’est démontrer votre engagement pour faire évoluer des espaces ruraux et des rapports ville - campagne peu pris en considération dans les politiques globales.
 
C’est enfin avoir la possibilité d’apporter de nouvelles pistes de réflexion et d’expérimentation, et alimenter le réseau en tissant du lien.
En 2018, les actions de Relier sont soutenues par :
 
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Pour ce faire, il vous suffit de répondre à cet e-mail en précisant votre demande.
Se désinscrire